Attention VIP (Very Important Princesse)!

Attention VIP (Very Important Princesse)!

La machine à laver

« Passer notre amour à la machine, faites bouillir… », disait la chanson. Dis-donc, c'est incroyable tous ces gens capables d'écrire autant de vérités! Ils sont dû souffrir et en vivre des expériences douloureuses, eux-aussi… Ou alors, comment font-ils pour coller d'aussi près à ce que je ressens? Comment ça se fait que toutes les chansons tristes entendues en ce moment semblent écrites juste pour moi? Ils sont dans ma tête? Ils lisent dans mon cœur? Ils m'espionnent à travers les ondes de la radio? Ils interprètent mes posts sur les réseaux sociaux? Impressionnée. Non, en fin de compte, c'est qu'on doit être nombreux sur cette terre à éprouver tout cela.

 

La machine à laver, donc. J'en ai une dans le ventre en ce moment. Je sais pas comment j'ai fait pour l'avaler mais j'ai un gros tambour, format familial, au fond des tripes et ça tourne, ça tourbillonne, ça se noie, ça bouillonne. Il y en du linge sale là-dedans! Il faut arriver à détâcher tout cela. On a beau y mettre des produits adoucissants ou des astuces de grand-mère, c'est du coriace. Détacher l'uniforme de travail, les petits habits de petite princesse, les sweats à capuches sexy aux liens emmêlés, de la commande centrale ou elle va finir par exploser la machine! Si au moins elle arrivait au mode essorage, on ne serait plus très loin de la fin de ce cycle infernal, pas loin d'en sortir un ballot de linge rafraîchi, quasiment prêt à être réutilisé pour changer d'allure. Au lieu de cela, on en est en plein lavage, à chaud, sous la mousse, à grandes eaux.

 

Merci de patienter. Il n'y a que cela à faire. La porte du tambour est bloquée jusqu'à la fin du cycle de toute façon. Quand le bip de fin sonnera, le voyant s'allumera et les remous seront finis. Je pourrai libérer ce linge et continuer à vivre. 



28/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Humour pourraient vous intéresser